RISORGIMENTO. L.A.S. «Pietro Paolo», Gênes... - Lot 23 - Giquello & Associés

Lot 23
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1200 EUR
S'inscrire sur drouot.com
RISORGIMENTO. L.A.S. «Pietro Paolo», Gênes... - Lot 23 - Giquello & Associés
RISORGIMENTO. L.A.S. «Pietro Paolo», Gênes 5 mai [1860], à Enrico Ludovisi à Pesaro ; 2 pages in-8, adresse ; en italien. Intéressant témoignage sur GARIBALDI. Il annonce avec enthousiasme le départ de Gênes de Garibaldi avec 4000 hommes armés : «ils devraient se positionner entre Naples et Rome ; la Sicile recommencera et en même temps s'insurgeront la Calabre, les Abruzzes, l'Ombrie et la Marche et nous pourrons depuis la Toscane accourir et reprendre les prêtres et les mercenaires du Pape. Tout a été concerté à Turin... Toutes les Provinces papales doivent s'insurger par tous les moyens pour contrecarrer les ordres de Lamoricière. Je crois aussi que Venise, la Hongrie et d'autres lieux devraient s'insurger en même temps. ... Tous nous aident, l'Angleterre, Napoléon... Antonelli et le Pape sont sur un volcan... Ancône et Jesi sont pleins de nos amis... Cent poignards sont déjà en route pour inspirer le héros Lamoricière... Notre gouvernement et le Roi galant homme sont informés de tout et tout est réglé à Turin... De nombreux jeunes gens se rassemblent partout unis, et armés.... Tous les frères d'Europe nous aident»... Etc. On joint deux lettres écrites au dos de deux imprimés : - Lettera del Generale Garibaldi preceduta da quella del deputano Bertani (Genova 5-6 mai 1860). La nuit du 5 mai, le général Garibaldi a mis les voiles vers la Sicile. Cet événement fait excellente impression à Paris... La révolution est victorieuse et s'étend chaque ,jour davantage... «3 heures de l'après-midi 10 mai : «On annonce que Garibaldi aurait débarqué en Calabre»... - Supplemento al numero 145 La Nazione. Spedizione del General Garibaldi (Firenze 24 mai 1860). Perugia 25 mai : «Il y a 18 jours que Garibaldi est parti ... La lutte est titanesque, et la victoire de Garibaldi serait prodigieuse, car il a contre lui une armée de 35000 hommes... Le cabinet de Turin est entre l'enclume de la diplomatie et le marteau de la révolution... La Russie et la France demandent une conférence ou un congrès pour les affaires d'Orient. Les autres puissances n'y sont pas disposées. L'Angleterre favorise la révolution de Sicile et l'unité italienne pour détourner l'attention de l'Orient, espérant entraîner Napoléon et Alexandre ...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue