MALLARMÉ. - POE (Edgar)

Lot 50
Aller au lot
Estimation :
8000 - 12000 EUR
MALLARMÉ. - POE (Edgar)
Les Poèmes. Traduction de Stéphane Mallarmé. Bruxelles, Deman, 1888. Grand in-8, bradel demi-percaline orange, pièce de titre noire, fleuron au dos, non rogné, couverture (Reliure de l'époque). Édition originale de la traduction de Mallarmé. Tirage à 850 exemplaires, celui-ci sur papier de Hollande, portant la mention imprimée Tiré pour M. S. Mallarmé. Précieux exemplaire offert par le poète à sa muse Méry Laurent, avec un envoi sous forme d'un quatrain dédié à Paon, surnom que Mallarmé avait coutume de lui donner. À la justification figure un dessin original de Mallarmé représentant un paon. Le quatrain évoque un séjour de quelques jours au mois d'août 1888 au Splendide Hôtel de Royat avec Méry Laurent et le Dr Evans. Méry Laurent (1849-1900), célèbre demi-mondaine, tenait un salon littéraire fréquenté par Stéphane Mallarmé, Émile Zola, Antonin Proust, Marcel Proust (qui en fit l'un des modèles d'Odette), Henri Gervex, James Whistler ou Édouard Manet qui fit d'elle plusieurs portraits. C'est dans l'atelier de Manet qu'elle rencontra Stéphane Mallarmé au milieu des années 1870, lequel lui dédia plusieurs poèmes et remania pour elle les Contes Indiens de Mary Summer. Il trouvait une source d'inspiration poétique en elle, à la fois femme terrestre puissamment érotique et créature littéraire idéale (Mallarmé et les faunes, Musée Mallarmé, 2011).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue