Bacchus et Ariane Tapisserie de la Manufacture... - Lot 26 - Giquello

Lot 26
Aller au lot
Estimation :
12000 - 16000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 41 600EUR
Bacchus et Ariane Tapisserie de la Manufacture... - Lot 26 - Giquello
Bacchus et Ariane Tapisserie de la Manufacture Royale des Gobelins, Atelier de Jean Jans le jeune, actif de 1668 à 1723, à la tête du 1er atelier de haute-lisse Fin du XVIIe siècle Fait partie d'une tenture des Métamorphoses dont les modèles sont dus à différents peintres. Modèle de Charles de la Fosse (1636-1716) Marque de l'atelier dans le galon inférieur bleu, à droite, H. 3,26 x L. 2,00 m H. 10ft 8 x W. 6ft 7 Iconographie : Bacchus a retrouvé Ariane endormie, abandonnée à Naxos par Thésée (qu'elle avait auparavant aidé à sortir du labyrinthe du minotaure). Bacchus épouse Ariane et on le voit sur la tapisserie lui offrir un fabuleux bijou : un diadème d'hyménée orné d'étoiles qui, jeté dans les cieux, deviendra une constellation. Bacchus est représenté avec un thyrse (tige surmontée d'une pomme de pin), symbole de fertilité. Son char est attelé avec deux panthères (ou léopards). Tapisseries en rapport : Le Rijksmuseum à Amsterdam possède une tapisserie identique, un peu plus large avec une bordure différente (Cat. n° 103, p. 342), provenant de la collection de Louis XIV. Matériaux et état : Finement tissée en laine et soie (chaîne en laine, trame en laine et soie). La tapisserie a conservé de beaux coloris vifs ; elle conserve la marque d'un ancien repli. Provenance : - Collection particulière, Vente à Paris en 1933. Références bibliographiques : - Edith Standen, 1988, Ovid's Metamorphoses : a Gobelins tapestry series, n° 23 du Metropolitan Museum Journal p. 155. - Ebeltje Hartkamp-Jonxis et Hillie Smit, 2004, European tapestries in the Rijksmuseum, fig. 164 et 167 - Jean Vittet, Arnauld Brejon de Lavergnée, 2010, La collection de tapisseries de Louis XIV, p. 204
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue