Lejeune (Émile)

Lot 69
Aller au lot
Estimation :
1000 - 2000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 186EUR
Lejeune (Émile)
Ɵ Portrait de Blaise Cendrars. Dessin à la mine de plomb (26,5 x 23 cm, signé et daté, 1916), titré ironiquement « Saint Cendrars de Sibérie », encadré. Portrait de Blaise Cendrars, « Saint Cendrars de Sibérie », par Émile Lejeune, qui en 1916 reproduisait pour la première fois La Prose du Transsibérien, placée juste derrière Cendrars dans le dessin. C'est la première reproduction picturale connue de l'ouvrage (la première reproduction photographique est celle parue dans Montjoie, page 14 du numéro d'avril-mai-juin 1914). L'ouvrage est immédiatement reconnaissable sur la gauche de Cendrars juste derrière lui. Le peintre d'origine suisse Émile Lejeune (1885-1964) devint propriétaire d'un atelier au rez-de-chaussée du 6, rue Huyghens, où il tint dès la même année les rencontres intitulées Lyre et Palette. Des concerts par les musiciens du futur Groupe des Six y furent organisés. Vraisemblablement initiées et pilotées par Cendrars, Kisling et Ortiz de Zarate, ces rencontres devaient réunir musiciens, poètes et artistes. Lejeune réalisa alors deux ou trois portraits de Cendrars à cette époque. Provenance : Pierre Berès. Exposition : Blaise Cendrars et Sonia Delaunay - La Prose du Transsibérien, 26 octobre-30 décembre 2017, Fondation Michalski pour l'Écriture, Montricher, rédaction par Christine Le Quellec-Cottier et Julien Bogousslavsky, n° 61, page 168).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue