Vauxcelles (Louis)

Lot 83
Aller au lot
Estimation :
600 - 1200 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 820EUR
Vauxcelles (Louis)
Ɵ Le Rayonnement de l'École française. Manuscrit autographe signé [vers 1925], 8 pages in-4°, premier jet avec nombreuses ratures et corrections (trous de classeur sans perte de texte). Chemise de Devauchelle. Important manuscrit de travail consacré à l'évolution de l'art en France sur un siècle, de David à Braque, par le critique à qui l'on doit la genèse des termes de « fauvisme », « cubisme » et « tubisme ». Ce manuscrit aborde l'importance de la France dans l'art depuis un siècle. Il passe en revue David et son école, le romantisme de Delacroix, le réalisme « héroïque » de Géricault et « sensuel » d'Ingres, puis le naturalisme de Courbet, l'école du paysage de Corot, le rénovateur Manet, le fondateur de l'impressionnisme Monet, à l'origine d'une « réaction nécessaire », celle de Seurat et de Cézanne, puis celle des « constructeurs cubistes », avec Braque. Né Louis Mayer (1870-1943), Louis Vauxcelles fut indiscutablement un des critiques d'art les plus importants de son temps. C'est à lui qu'on doit la genèse des termes de « fauvisme », « cubisme » et « tubisme », qui ont fait fortune dans l'histoire de l'art. En effet, en 1905, à propos de toiles de Derain, Vlaminck, Braque, Matisse et quelques autres, il s'écria que c'était là « Donatello chez les fauves » (Gil Blas, 17 octobre 1905), alors que dans le Gil Blas du 14 novembre 1908 il parla - pour la première fois dans une publication - de « cubes » à propos des paysages de L'Estaque de Braque exposés chez Kahnweiler, reprenant sans le savoir une boutade qu'aurait faite Matisse (selon Apollinaire) lors de l'envoi (ensuite retiré) de Braque au Salon des Indépendants à l'automne. Le terme de « cubisme » fut ensuite imprimé pour la première fois dans Le Mercure de France le 16 avril 1909 sous la plume de Charles Morice. C'est aussi à Vauxcelles que l'on doit le terme de « tubisme » à propos des compositions de Léger de 1911 aux Salon des Indépendants. Ces qualificatifs n'étaient certes pas élogieux au départ, mais ils rendirent Vauxcelles incontournable dans la critique artistique de son temps, sous divers pseudonymes, comme Pinturicchio, Critias, Coriolès ou Vasari. Provenance : Louis Vauxcelles.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue