Deux trompes d’appel Aire Asmat, Irian Jaya,... - Lot 10 - Giquello

Lot 10
Aller au lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Deux trompes d’appel Aire Asmat, Irian Jaya,... - Lot 10 - Giquello
Deux trompes d’appel Aire Asmat, Irian Jaya, Nouvelle-Guinée Bambou sculpté et gravé H. 36 cm chacune Provenance : Ex vente Eve SVV, Arts Premiers, Galerie Bernheim Jeune, Paris, 8 décembre 2014, lot n° 2 Richement décorées de motifs géométriques recouvrant en totalité la surface de ces bambous sculptés, ces deux figures servaient d’instrument de musique. Les groupes Asmat du sud-ouest de la Nouvelle-Guinée utilisent ce type de trompes d’appel, nommées localement « fu » sculptées dans des sections épaisses de bambou. Comme l’indique le Metropolitan Museum of Art de New York (voir dans leur collection le numéro d’inventaire 1978.412.1022), les trompes fu , principalement utilisées comme instrument d’appel, étaient à l’origine étroitement associées à la guerre. Lorsqu'ils attaquaient un village ennemi, les guerriers Asmat produisaient avec ces instruments des sons puissants censés terrifier les ennemis et les tétaniser sur place. En revenant au village après une attaque réussie, les guerriers faisaient à nouveau retentir les trompes pour proclamer leur triomphe. On en jouait aussi lors des initiations masculines pour accompagner le son des tambours. Rapport d'état : Traces d’usure conforme à utilisation et ancienneté, griffures de surface belle patine Quelques trous de xylophages
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue